Rencontre de communication au profit des Porteurs de projets financés par l’INDH

Commune Sahel Chamali : 6ème Campagne de sensibilisation au sujet de la santé de la mère et de l’enfant
14 juin 2022

Une rencontre de communication s’est tenue, mercredi à Tanger, au profit des porteurs de projets financés dans le cadre du programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » de la phase III de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

S’exprimant lors de cette rencontre, tenue au siège de la Chambre régionale de commerce, d’industrie et de services, et présidée par le Pacha, président de l’arrondissement de Tanger ville, Mustapha El Hassar, au nom du Wali de la région, le chef de la Division de l’action sociale (DAS) à la préfecture de Tanger-Assilah, Mohamed Ameziane, a souligné que la réussite des projets des jeunes et la promotion de l’entrepreneuriat requièrent l’accompagnement, le suivi et la formation continue.

M.Ameziane a relevé que la mise en œuvre participative des projets de la troisième phase de l’INDH relatifs à l’économie sociale et solidaire a permis d’enregistrer des réalisations importantes au niveau de la préfecture de Tanger-Assilah, mettant en avant la réussite de 203 projets soutenus au profit des jeunes, des femmes, des auto-entrepreneurs et des coopératives.

Il a affirmé que la réalisation des projets de l’INDH est tributaire de l’appui continu des institutions spécialisées, dont les chambres professionnelles, les établissements de formation et de promotion des compétences, et des programmes nationaux en la matière.

Pour sa part, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Abdellatif Afilal, a souligné que la pérennité de ces projets, qui visent à lutter contre la pauvreté et la précarité et à promouvoir l’économie sociale et solidaire, nécessite de développer l’esprit entrepreneurial chez les jeunes et d’assurer un accompagnement avant et post-création.

De son côté, le directeur régional de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), Yassine Chahid, a assuré que le partenariat et la solidarité entre les différents intervenants, ainsi que la formation et la formation continue, et la promotion de l’esprit entrepreneurial et la prise d’initiatives, constituent la clé de réussite des projets des jeunes entrepreneurs, qui doivent être fondées sur des bases économiques réalistes et solides.

Quant au coordonnateur régional de l’Agence de développement social (ADS), Houssein Hadioui, il a estimé que les jeunes porteurs de projets devraient saisir toutes les opportunités offertes par les programmes gouvernementaux, et celles de formation dans le domaine de la gestion d’entreprises, afin de réussir leurs projets, notant que la réussite des entreprises des jeunes constitue l’un des principaux indicateurs de développement social.

Le directeur régional de l’Office du développement de la coopération (ODCO), Jamal Nouas, a, quant à lui, fait observer que les coopératives, notamment celles des jeunes et des femmes, sont des entreprises capables de donner une valeur ajoutée à l’économie nationale, relevant que 3.800 coopératives opèrent au niveau de la région, un chiffre qui est appelé à augmenter, si les coopératives sont structurées de manière efficace, tout en bénéficiant des programmes nationaux en la matière.

Pour le président de l’association Tanja Moubadara, Aziz Akalay, la promotion de la situation économique et sociale des jeunes n’est pas un luxe, mais doit être considérée comme le levier essentiel d’un développement équilibré et durable, et ce conformément aux objectifs de l’INDH, s’arrêtant sur l’importance de la formation aux niveaux technique, financier, administratif et commercial dans le renforcement de la contribution des coopératives à la promotion de l’emploi et de la dynamique économique régionale.

Selon une note de présentation de la rencontre, le Comité provincial de développement humain (CPDH) à la préfecture de Tanger-Assilah a financé, depuis 2019 jusqu’à ce mois de septembre, 106 projets dans le cadre de l’axe de soutien à l’économie sociale et solidaire.

Cette rencontre de communication, qui s’est déroulée en présence de 90 personnes représentant les coopératives bénéficiaires, s’inscrit dans le cadre du programme de suivi et d’accompagnement des porteurs de projets financés dans le cadre de l’axe de soutien à l’économie sociale et solidaire.

Des ateliers de formation seront également organisés, en plus de l’accompagnement des porteurs de projets, afin de renforcer leurs capacités et de développer leurs idées dans les domaines du marketing digital, de la gestion administrative et des techniques de communication.